Carré d'info

Site d'information et d'actualité à Toulouse

Créa Jeunes : cinq ans de réinsertion dans l’emploi

Confection, services, Créa Jeunes a fêté ses cinq ans de soutien à la création d'entreprise - Photo Carré d'info

L’ADIE, l’association pour le droit à l’initiative économique créait il y a cinq ans le dispositif Créa Jeunes. S’adressant aux jeunes souhaitant créer une entreprise, la structure a accompagné 381 personnes dont deux tiers sont aujourd’hui dans l’emploi. Séverine Ragu, déléguée territoriale à l’ADIE revient sur le parcours de cette initiative.

Pourquoi avoir créé en 2007 une « section jeune » au sein de l’ADIE?
Juste après la crise des banlieues en 2005, la fondatrice de l’ADIE, Maria Nowak, s’est interrogée sur ce que l’on pouvait faire pour les jeunes de banlieues. Car nous avions constaté que cette catégorie de la population ne sollicitait pas l’ADIE. Or, une enquête IFOP avait relevé que 65% de ces jeunes avait déjà pensé à créer une entreprise.  Mais ils n’osaient pas demander d’accompagnement, pensant certainement que ce n’étaient pas pour eux.
En 2007, lorsque l’ADIE a ajouté la mission d’accompagnement à son activité de microcrédit, l’expérimentation CréaJeunes a été lancée. Nous fonctionnons en laboratoire social. Nous avons donc d’abord testé le dispositif à Toulouse et en Seine-Saint-Denis pendant un an avant de l’étendre. Aujourd’hui, il y a seize structures de ce type en France.

En quoi consiste l’accompagnement?
Lorsqu’un jeune intègre le programme, l’objectif est de voir si l’idée ou le projet qu’il porte peut-être viable. Il faut également déterminer si le porteur à la maturité et la volonté de mener son projet à bien. Dans le cas contraire, nous aidons et  nous réorientons les personnes accompagnées.

« Le but est de travailler sur une montée en confiance des jeunes autant qu’une montée en compétence. Le point fort réside dans le fait que nous sommes pas limités en nombres d’heures d’accompagnement : certains ont bénéficié de quatre-vingt heures. »

Il n’y a donc pas de création d’entreprises à chaque fois?
Non bien au contraire. Sur les 381 personnes que nous avons accompagnées, 135 ont fini par créer leur activité. Concernant les autres, 162 ont retrouvé un travail. Ce qui représente un taux d’insertion dans l’emploi de 68%.  D’autre part, sur une étude que nous avons menée pour la période 2007-2010, la moitié des entreprises créées avec l’accompagnement Créa Jeunes sont encore en activité au bout de trois ans. (Dans la moyenne nationale NDLR)

A quoi attribuez-vous ces bons résultats?
Nous apportons un accompagnement long ce qui permet d’installer un lien de confiance. Le but est de travailler sur une montée en confiance des jeunes autant qu’une montée en compétence. Le point fort réside dans le fait que nous sommes pas limités en nombres d’heures d’accompagnement : certains ont bénéficié de quatre-vingt heures. Cet accompagnement au long cours est permis grâce au travail de l’équipe de bénévoles, constituée de professionnels qui animent des ateliers de formation et parrainent chaque projet.

Quels sont les objectifs après cinq ans?
Aujourd’hui nous accueillons 90 jeunes par an. Nous souhaitons monter à une centaine mais pour cela, il nous faut encore étoffer l’équipe d’intervenants pour soutenir et animer le programme.

Mots-clés : accompagnement, entreprises, soutien

0 RÉACTION

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Exprimez-vous !

* Champs à renseigner obligatoirement

Blogs

Derniers Posts
Liste des Blogs