Carré d'info

Site d'information et d'actualité à Toulouse

[Débat du mois] La LGV à Toulouse est-elle indispensable?

Quai gare Matabiau - Photo Carré d'Info, Kevin Figuier

Nouveauté de cette année 2013, Carré d’info et le pôle actualité de la Médiathèque de Toulouse vous proposent tous les mois en partenariat un débat d’actualité sur des thèmes qui animent la région.

CHANGEMENT DE DATE : Rendez-vous le 5 février à 18 heures à la Médiathèque José Cabanis. Mais avant, n’hésitez pas à venir en débattre sur cette page.

Pour ce premier rendez-vous, nous vous proposons de venir discuter de l’arrivée de la LGV à Toulouse. Cet article sera régulièrement mis à jour avec de nouvelles sources et données proposées par la rédaction mais aussi grâce à vos contributions via les commentaires sur le site ou la page Facebook. Et n’oubliez pas le hastag #LGVtoulouse sur Twitter. 

 

Nouveau tracé VS rénovation

Depuis vingt ans, la question de l’arrivée du TGV à Toulouse agite régulièrement le débat public. Après de nombreuses remises en question, il semble pourtant que cette fois, la ligne Bordeaux-Toulouse verra le jour à l’horizon 2020. François Hollande l’a de nouveau affirmé en visite à Bordeaux le 10 janvier dernier.

 

A lire aussi >> Martin Malvy : « Si nous participons au financement de Tours-Bordeaux, c’est bien qu’il s’agit de la LGV Paris-Toulouse »

 

Cette nouvelle ligne permettrait de de réduire le temps de parcours Toulouse-Paris de plus de 5 heures aujourd’hui à un peu plus de 3 heures en tenant compte de la réalisation du tronçon Tours-Bordeaux.

Ci-dessous, une carte symbolisant la France de la SNCF à l’heure actuelle trouvée sur ce blog avec les explications de lecture suivante :

  • les distances à Paris sont proportionnelles au temps minimal de trajet en train depuis Paris.
  • les angles, par rapport à la vraie carte de France, sont conservés.

Les frontières et côtes ont alors été redessinées de façon approximative en bleu en tenant compte de ces nouvelles localisations de villes. Les flèches indiquent ces variations de localisation. 

 

Carte Creative Commons 

 

Carte anamorphosée de la LGV

Carte anamorphosée de la LGV

 

 

Reste que les oppositions sont nombreuses, notamment au sujet du tracé. Au printemps dernier, le gouvernement a opté pour la création d’une nouvelle ligne sur les recommandations du GPSO (le Grand projet ferroviaire sud-ouest).

 

(Carte par le GPSO)

Tracé retenu pour la LGV en Haute-Garonne

Tracé retenu pour la LGV en Haute-Garonne

Parallèlement, une enquête alternative a pointé le coût écologique et financier d’un tel projet et propose l’aménagement de la ligne actuelle. En effet, le coût prévisionnel de la nouvelle ligne dépasse aujourd’hui les 7 milliards d’euros contre moins de 3 milliards concernant l’aménagement de la ligne existante.

 

Quel impact pour Toulouse?

Concernant Toulouse, les projets de la ville sont ambitieux avec l’émergence d’un nouveau quartier après la démolition d’une partie des bâtiments entourant la gare Matabiau. On parle même d’un quartier d’affaire.

Une étude du Ministère de l’écologie et du Développement durable a d’ailleurs été rendue en mai 2012. Elle visait à « étudier l’opportunité de qualifier en tant qu’ « opération d’intérêt national » (OIN), un périmètre à déterminer autour de la gare. Matabiau deviendrait ainsi le cœur d’un dispositif d’irrigation de l’agglomération et de la région et, avec l’aéroport, une des portes d’entrée et de sortie sur l’ensemble du territoire national et européen. »

 

Lire aussi >> Le rapport du ministère de l’Ecologie 

 

Mais l’arrivée de la LGV porte-t-elle un tel potentiel? Qu’en est-il dans les autres villes comme à Lille et à Lyon?

Selon des études d’impacts réalisées dans d’autres régions, les effets de l’arrivée d’une LGV sont à nuancer, des rapports parlant même de « mythe. » Reste à savoir si Toulouse a les arguments pour s’épanouir autour de la Ligne à Grande Vitesse.

Car malgré tout, cette nouvelle opportunité ouvre la refléxion. C’est le cas pour Jean-Charles Valadier, élu EELV à la communauté d’agglomération, qui nous propose cette contribution sur le futur quartier Matabiau.


Lire aussi >> Jean-Charles Valadier : « Un enjeu social, économique et de santé majeur pour notre agglomération »

 

  • La concurrence avec l’avion

Soulevés par les commentaires de Mathieu, Pierre312 et PIAT, la question de la concurrence avec l’avion semble retenir l’attention.

 A titre d’information, l’aéroport Toulouse-Blagnac a connu un record de fréquentation en 2012 avec 7,5 millions de voyageurs, en croissance de 8,2% par rapport à l’année précédente.

Concernant la liaison Paris-Toulouse dans les deux sens, le trafic aller-retour en 2011 comptait 3 143 389 passagers en hausse de 6,7% par rapport à 2010. A titre de comparaison avec Marseille, souvent évoquées dans les commentaires, la liaison comptait 1 664 962 passagers en 2011, en hausse de 6,9% sur un an. Ce qui est deux fois moins que le trafic aérien toulousain (source : Ministère du développement durable).

Par ailleurs, à titre d’illustration, lors de l’arrivée du TGV à Strasbourg, la fréquentation des lignes aériennes vers Paris a chuté de plus de 300 000 voyageurs en 2012. Air France a même ouvert des lignes de train pour compenser les pertes.

L’arrivée de la grande vitesse (par une nouvelle ligne ou l’aménagement de l’actuelle) pourrait permettre de reporter une partie du trafic aérien vers le train. A cela s’ajoute le fait que l’aéroport de Blagnac devrait être saturé à l’horizon 2030 selon une étude de la direction de l’aviation civile.

 

Participez!

Des commentaires, des questions? Des sources pour enrichir la réflexion et le débat? N’hésitez pas à intervenir dans les commentaires de cette page, cet article évoluera jusqu’à fin janvier prochain où nous pourrons synthétiser de vive voix au pôle actualité de la médiathèque avec des intervenants familiers du sujet !

 

Mots-clés : débat du mois

36 RÉACTIONS

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Exprimez-vous !

* Champs à renseigner obligatoirement

Pour commenter sur le débat #LGVToulouse et partager vos contributions, ça se passe ici dans les commentaires

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

non mais je rêve?.... le titre: la LGV est elle indispensable? mais bon sang, ça fait des années qu'on se fait balader avec cette histoire de tgv qui arrive à Bordeaux (tgv partiel en plus!) et qui ne continue pas sur Toulouse. Une vieille rancœur datant de la période ou Bordeaux était anglaise et en guerre avec Toulouse. du coup, les projets de prolongations de la tgv Paris/Bordeaux sont passés par toutes les hypothèses à l'exception d... Lire la suite

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

Le TGV ne détrônera pas l'avion sur Toulouse Paris, L'avion n'a pas été détrône sur Paris Marseille.
Pourquoi faire une LGV Paris Toulouse via Bordeaux qui coûte si chère et apporte peu aux Toulousains.
La LGV de l'Arc Méditerranéen est bientôt réalisée, bien plus tôt que la LGV Bordeaux Toulouse. En se raccordant à cet axe nous mettrions 30 à 45 mn de plus que par Bordeaux, mais que d'ouverture pour les Toulousains: Barcelone, ... Lire la suite

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

L'avion est largement détrôné sur Paris-Marseille, puisqu'il ne représente plus qu'un tiers des déplacements contre 2/3 pour la LGV (le rapport était inversé avant le TGV).

D'autre part, le développement des TER, voire d'un quasi RER entre Toulouse et Montauban, passe aussi par la libération de la ligne classique que permettrait une LGV.

Enfin, les Toulousains se dirigent bien plus massivement vers Paris que vers Lyon ou Barcelone,... Lire la suite

Certes le coût d'un tel projet (la LGV) est important mais il me paraît légitime pour plusieurs raisons :
- la liaison ferroviaire Toulouse - Bordeaux est quand même particulièrement peu performante aujourd'hui (vitesse faible et tracé sinueux). Le report de trafic de la voiture vers le fer sera bien plus net avec un trajet en 1 heure.
- les échanges seront très nettement accrus entre les deux villes et leurs régions. Tout le monde a ... Lire la suite

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

On vous fait croire qu'une LGV Bordeaux-Toulouse est indispensable. C'EST FAUX. Une alternative existe avec la modernisation de la voie existante, pour 2 milliards d'euros au lieu de 8, et 20 minutes d'écart pour un Toulouse-Paris avec arrêt à Bordeaux.
A l'heure des restrictions budgétaires et de la préservation de l'environnement, ce projet est une folie destructrice impardonnable.
Avec la réalisation de Tours-Bordeaux puis une ligne Bo... Lire la suite

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

La LGV permettrait le développement et les échanges économiques avec Paris ainsi qu'intra région. Et avez les retombée locale de ce développement, tout le monde serait gagnant ...

L'article a été mis à jour au sujet de la concurrence avec l'avion

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

D'abord bravo pour le débat, de très bonne qualité.
Concernant la concurrence air/fer, je pense que ce débat est dépassé et les dirigeants des aéroports le pensent également. On parle aujourd'hui d'organisation de la mobilité des biens et des personnes et il me semble que pour Toulouse, il vaut mieux réfléchir à optimiser les interconnexions entre gare et aéroport. Blagnac se développant fortement à l'international pourrait attir... Lire la suite

Il est évident qu'il y aura un jour une LGV aux portes de Toulouse au nord vers Paris, au sud vers la Méditerranée, la question est quand ?
Faut-il pour cela immobiliser tout le potentiel d’investissement de la région, exercer une pression fiscale excessive lorsque l’Etat souhaite réaliser mais se dérobe pour financer, aux collectivités, au privé au risque de se retrouver avec un prix du billet très cher, péage et rentabilité rel... Lire la suite

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

La ligne à grande vitesse est selon moi indispensable pour le développement économique et urbain de Toulouse:

L'arrivée de la ligne à grande vitesse permettrait au quartier Matabiau de se développer autour d'un enjeu structurant: Le rail.
De plus, l'attractivité du territoire Toulousain serait grandement favorisé (Autant au niveau économique que touristique).
Toulouse passerait au rang de métropole régionale à européenne (elle s... Lire la suite

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

au risque de vous decevoir, vous devez être un adepte de l'avion et de l'automobile sinon vous auriez pu vous rendre compte que le TGV est au Toulouse depuis 1991, il y avait même à l'époque à l'affichage une rame qui faisait le trajet Toulouse-Bordeaux-Paris en 4H59, pour concurencer le Capitole TEE qui reliait lui Paris par la ligne directe de Limoges en 5H59...
Depuis que le Capitole et ses habitués n'existe plus le TGV est plus lent, ... Lire la suite

Quels sont les objectifs de ce projet ?
Gagner du temps (La solution n'est pas exclusivement avec un temps de trajet réduit !), Dynamiser les régions, Créer du lien, Développer les transports collectifs... Inciter un report de trafic vers le rail...

Quelles sont les contraintes ?
Les financements, la raréfaction et l'augmentation du coûts des énergies, ne pas faire supporter à l'environnement et aux habitants des dégradations suppl... Lire la suite

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

Bonjour à tous, nous avons pris en compte vos remarques (bien argumentées;) et nous tâchons de les enrichir avec quelques recherches de chiffres et d'études concernant les sujets abordés dans les heures et jours qui suivent.

Si c'est pas sinueux comme trajet de passer par Bordeaux pour aller à Paris ?! De plus, Air France commence à réagir avec du low-cost. Une LGV n'apporterait quelque chose qu'à une minorité. Pour les autres, nada, sauf des taxes supplémentaires. Dans l'état actuel de nos finances, nous n'avons certainement pas besoin de cela ! Et les territoires traversés ? Une catastrophe ! Et si on investissait plus dans l'emploi de proximité ? Modernis... Lire la suite

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

Bonjour, Quelle heure pour cette discussion sur la LGV? Et le lieu? Est-ce dans la médiathèque, ou dans la grande salle en RDC? Merci de la précision.

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

Bonjour, Le débat aura lieu le 31 janvier à 18h au pôle actualité de la Médiathèque au rez-de-chaussée. En espérant vous voir à ce moment-là !

Les Toulousains seront ils les laissés pour compte du développement du territoire ?
Trouvez vous normal que Paris soit à - de 3h de plusieurs villes européennes mais encore à + de 5h de la 4eme ville de France ?...
je ne suis pas juriste mais je trouve qu'il y a là une forme d'inégalité territoriale injustifiable...

J'attends avec impatience l'arrivée de cette ligne pour des besoins à la fois professionnel et perso et ce malgré l... Lire la suite

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

Lorsqu'il faudra rembourser les 550 Km de ligne nouvelle entre Tours et Toulouse, le prix du péage entrera pour un fort pourcentage du prix du billet TGV.
Vous évoquez la concurence, mais la concurence c'est maintenant, les prix de billet de trains sont au plus bas que ce soit pour le plein tarif ou les offres promotionnelles continuelles.
Il existe même un TEOZ ECO, 1er train low cost en France prix maximum Toulouse Paris entre 15 et 30 Eur... Lire la suite

A quelle heure a lieu le débat ?

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

Il a lieu à 18h00 au Pôle Actualité au rez-de-chaussée de la Médiathèque.

At last someone is tlnaikg about this issue. We run a haulage business, one artic, and it really annoys you that not only do we pay full road tax in the UK but as soon as we leave the UK you start paying again either the French tolls, the Benelux Eurovignette or the German Maut. Whereas when the foreign trucks come into the UK they pay nothing at all. Hence they can stay here and do cabotage work, basically doing internal work in this country. W... Lire la suite

D’abord bravo à Carré d’Info pour engager le débat autour de la LGV.

Si l’objectif est de développer le train au niveau de l’agglomération toulousaine, de la région et de l’Europe, alors le train moderne « normal » permet tout cela à moindre coût et donc avec une réalisation en quelques dizaines d’années.

Si l’objectif est de faire des images sur la très haute technologie française alors la LGV à 300 km/h est le... Lire la suite

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

Il manque un tout petit détail dans les arguments favorables à la LGV : son financement et cela me paraît assez frivole pour un élu fût-il de la Mairie de Toulouse qui voit la vie en rose. Bien sûr filer de Toulouse à Paris, sans un seul arrêt en 3 h 10, c'est le pied. Mais y aller en 3 H 20, c'est irréel ? Cette furie de la vitesse et du temps qu'il ne faut pas "perdre" est une hérésie. Les opposants ne sont pas opposés au TGV mai... Lire la suite

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

La comparaison avec la LGV méditerranée et Marseille est tout à fait à propos pour Toulouse. Pour celles et ceux que ça intéresse, voici une référence qui donne les véritables éléments en terme de trafic aérien vs. train, a posteriori. http://www.rff.fr/?page=ajax_view&real_action=download&file_url=IMG/pdf/bilan_loti_LGV_MED_072008.pdf

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

IMPORTANT : en raison d'un mouvement de grève de la fonction publique, le débat est reporté au 5 février prochain même lieu même heure!

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

Je ne pense pas que le débat soit pour ou contre la LGV Bordeaux Toulouse, mais à quel horizon est-elle nécessaire, et quelles sont les investissements en concurrence avec ce projet ?
Nous savons aujourd'hui que Toulouse sera à 4h00 de Paris dés la fin de la construction de la ligne Tours Bordeaux. N'est-ce pas suffisant pour attirer une partie du trafic aérien, et repousser de quelques années la saturation de l'aéroport Toulousain ?
La... Lire la suite

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

cette question aura aussi une incidence sur la vie du quartier Matabiau : les travaux ont commencé sur l'ancien centre de tri postal. Où trouver des infos sur la nouvelle configuration du quartier de la gare (plan, circulation, durée des travaux...)? c'est uassi la vie quotidienne en centre ville qui sera impactée et là dessus on ne voit pas beaucoup d'infos passer...en avez vous?

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

Bonne question, nous allons rechercher des éléments sur le schéma directeur. Cependant, pour un projet plus détaillé, il faudra attendre. Joan Busquets, l'architecte et urbaniste catalan, vient juste d'être désigné pour aménager le quartier.

Concernant Matabiau, une Société Publique Locale d'Aménagement baptisée Europolia a été créée par la Communauté Urbaine Toulouse Métropole et la Région Midi-Pyrénées, notamment pour gérer le grand projet urbain Toulouse EuroSudOuest autour du futur pôle d'échanges Matabiau. Un site consacré au projet sera bientôt en ligne : http://www.europolia.fr/toulouse-eurosudouest.html

Ne vous affolez pas, ce n'est pas pour demain, ce qui est acté c'est le concept d'une gare double face, mais il y a déjà 20 ans que l'idée à été émise.
Tout les locaux techniques de la SNCF coté Periole seront remplacés par un nouveau quartier et une nouvelle façade de gare en cours de définition, l'équipe d'architecte urbaniste qui concoivent le plan directeur a été désignée, "Duthilleul, Busquets-Desvigne".
L'operation d'urba... Lire la suite

Blogs

Derniers Posts
Liste des Blogs