Carré d'info

Site d'information et d'actualité à Toulouse

[ Débat Annulé ] Quels desseins pour les futurs équipements culturels de Toulouse?

Le quai des savoirs devrait être livré en 2014 / Photos / © SCAU architectes, Perspecteur RSI

En raison de désistements de dernière minute le débat est annulé

 

Carré d’info et le pôle actualité de la Médiathèque de Toulouse vous proposent tous les mois en partenariat un débat d’actualité sur des thèmes qui animent la ville.

Pour ce troisième rendez-vous, nous vous proposons de débattre de la politique culturelle de la ville autour notamment de la construction de nouveaux équipements culturels.

Rendez-vous le 21 mars à 18 heures au pôle actualité de la médiathèque José Cabanis. D’ici là, n’hésitez pas à commenter et poser vos questions. Pour cela, trois solutions :

  • dans les commentaires à la suite de cet article,
  • sur la page Facebook de Carré d’Info
  • sur Twitter avec le hastag #culturetlse (les tweets seront visibles dans cet article)

 

Décentraliser l’offre culturelle

L’arrivée aux affaires de la nouvelle municipalité s’est notamment accompagnée de la mise en place des Assises de la Culture. En 2008, durant six mois, acteurs culturels, citoyens et riverains se sont rencontrés pour un moment de concertation pour fixer ensemble – selon les ambitions affichées – orientations et projets de la politique culturelle de la ville. En mars 2009, est ainsi publié le rapport final « La culture en mouvement« .

 

Projet Culturel by bertrandenjalbal

 

Ce moment avait notamment débouché sur la nécessité de « décentraliser » la culture et les équipements culturels. Autrement dit : ne pas réserver la culture au centre-ville et des équipements socio-culturels aux quartiers. Dans le même temps, la ville porte l’ambition de devenir une « métropole européenne » et espère dans le domaine devenir capitale européenne de la culture en 2013. Où en est-on aujourd’hui ?

 

Rayonnement et restructuration

Candidate malheureuse, la ville de Toulouse poursuit la démarche en portant de nouveaux projets en centre-ville et dans les quartiers entre rayonnement international et nécessaire restructuration urbaine de certains quartiers.

De nouveaux lieux ou manifestations ont vu le jour comme la Maison des musiques actuelles à Borderouge ou le Festival de la culture scientifique la Novela, d’autres doivent prochainement émerger comme la Maison de l’image à la Reynerie ou le Quai des savoirs sur les allées Jules-Guesde.

Vouée à un avenir culturel la prison Saint-Michel devrait faire les frais de la candidature non retenue de la ville pour la capitale européenne de la culture, la cité de la danse dans les bâtiments de l’hôpital La Grave et le projet d’auditorium restent en suspens.

 

Avec qui et pour qui ?

L’implantation de nouveaux lieux culturels dans des quartiers tels que Borderouge ou la Reynerie ainsi que la tenue de projets que celui que mène le célèbre photographe Reza en ce moment-même à destination des enfants du Mirail, témoignent d’une volonté affichée de ne pas délaisser les quartiers.

Comment ces nouveaux espaces vont-ils s’insérer dans leur environnement et comment les habitants vont-ils se les approprier? Certains craignent de jolies coquilles vides sans réelle prise avec les habitants et véritable projet structurant pour le quartier. C’est le cas notamment de la Maison de l’image.

 

Dans l’agglomération

Au-delà des seules frontières de la ville, l’agglomération connaît également une certaine effervescence. Récemment la ville de Tournefeuille qui compte déjà la salle du Phare a inauguré une nouvelle salle de spectacle, l’Escale. Le Bascala a ouvert ses portes à Bruguières au nord de Toulouse dans une agglomération qui compte déjà notamment Le Bikini à Ramonville, Odyssud à Blagnac sans parler des nombreuses salles de spectacle de Toulouse intra-muros.

Le magazine culturel Clutch avait d’ailleurs fait le tour de l’agglo (lire pages 4 à 7)

 

  Ces lieux ne vont-ils pas créer une trop forte concurrence ou témoignent-ils d’une nécessité d’adapter l’offre à la demande ? Sont-ils également les témoins d’un manque de coordination de la politique culturelle à l’échelon de la communauté urbaine,  victime de l’ambition individuelle des maires de laisser une trace ? __________________________________________________________ Avant le débat le 21 mars prochain, posez vos questions ou réagissez dans les commentaires à la suite de ce papier introductif qui sera enrichi au fil du temps ou sur les réseaux sociaux.

Mots-clés : culture, débat du mois

5 RÉACTIONS

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Exprimez-vous !

* Champs à renseigner obligatoirement

Bonjour Carré d'info et merci pour ces débats d'actualité.

Trois maires successifs (Douste, Moudenc puis Cohen) se sont engagés à réaliser un équipement culturel dans l'ancienne prison Saint-Michel. Le dossier de candidature de la Ville de Toulouse pour devenir capitale européenne de la culture comportait la réalisation dans l'ex-prison d'une "cité de la création" dédiée "à l'expérimentation et à la rencontre des créateurs" (a... Lire la suite

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

Merci Monsieur Guillaume Drijard pour ce message plein de bon sens et de bonnes idées. Que nos dirigeants vous entendent ! Maintenant qu'ils sont tous du même bord (État, Région, Mairie) ils devraient réussir à se mettre d'accord !

Blogs

Derniers Posts
Liste des Blogs