Carré d'info

Site d'information et d'actualité à Toulouse

Législatives UMP : « Nous ne travaillons pas sur des hypothèses de défaites »

Jean-Luc Moudenc lors de la présentation des candidats de l'UMP aux élections législatives 2012 pour la Haute-Garonne / Photo Carré d'Info

Hier, l’UMP 31 présentait ses dix candidats aux législatives de juin prochain. Jean-Luc Moudenc, candidat sur la 3e circonscription en sera le chef de file. Dans un département majoritairement acquis à la gauche depuis longtemps, il a donc tenté une définition de son équipe tournée vers ses adversaires.

« Unité, parité, renouvellement » : tout l’inverse du PS ?

La phase de désignation des candidats socialistes à Toulouse a laissé des traces. Tensions illustrées par le passage en force de Kader Arif sur la 10e circonscription et surtout le parachutage de Christophe Borgel, conseiller régional d’Île-de-France et secrétaire national aux élections, sur la 9e initialement réservée à une femme, pour régler les litiges survenus lors du vote devant départager Anne Crayssac et Nadia Pellefigue. Alors, l’ancien maire de Toulouse pouvait jouer sur du velours. Les candidats répondent ainsi selon lui aux « trois exigences : unité, parité, renouvellement ».

Unité. Après les divisions au lendemain des élections internes de 2010 à l’UMP, les craintes qu’elles ne ressurgissent lors de cette désignation étaient présentes. « Il n’en a rien été. La division est partie de l’autre côté ». Parité. Cinq hommes, cinq femmes, la parité est respectée (comme au PS) même si ce dernier « n’a pas été capable de tenir son engagement sur la 9e ». Renouvellement enfin, justifié par Jean-Luc Moudenc par la présence de seulement deux candidats déjà partis en campagne pour leurs couleurs par le passé. Des candidats « dans l’authenticité » et « enracinés dans leur environnement local.» Bref, aucun parachuté. Troisième et dernière pique.

 

« Une défaite aux législatives n’aura aucune incidence sur 2014. Jean-François Copé a dit qu’elle ne serait pas éliminatoire. Mon combat municipal continuera », Jean-Luc Moudenc

 

Prêts pour une bataille qui ne dépend pas d’eux ? 

Le responsable départemental de l’UMP a également assuré que son parti avait joué « la carte de la diversité ». Souvent entendue comme la promotion de personnes issues de l’immigration, l’argument n’a pas forcément convaincu pour une équipe où les chefs d’entreprises et professions, cadres supérieurs et professions libérales sont largement représentés. « La diversité c’est aussi celle des parcours et c’est aussi mettre de la diversité dans le département où il n’y a pas de pluralisme avec huit députés socialistes sur huit », a justifié Jean-Luc Moudenc aux côtés des neuf autres candidats.

Cependant il l’assure l’UMP est « en ordre de bataille, nous sommes prêts ». Prêts pour une bataille « difficile pour nous dans ce département on le sait ». Une bataille législative que le candidat ne cesse de voir comme le deuxième tour de l’élection présidentielle et dont des victoires locales dépendront du sort du Président de la République. Jusqu’à l’annonce de sa candidature, qui ne fait aucun doute pour lui, « nous mettrons en avant son bilan qui est considérable ». La conjoncture actuelle étant largement défavorable, les perspectives haut-garonnaises le seraient donc tout autant. « Nous ne travaillons pas sur des hypothèses de défaites », a-t-il assuré.

 A l’inverse, les élections législatives nationales pourraient également influencer les ambitions municipales de Jean-Luc Moudenc. « Une défaite aux législatives n’aura aucune incidence sur 2014. Jean-François Copé a dit qu’elle ne serait pas éliminatoire. Mon combat municipal continuera. » Un mandat de député serait toutefois de bonne augure pour l’ancien maire face à ses adversaires sur la 3e circonscription et notamment François Simon, candidat d’EELV, qualifié de « plus rouge que vert » et de « candidat de l’accord PS-Verts, 60 circonscriptions contre un tiers des réacteurs nucléaires ».

Les candidats de l’UMP pour les élections législatives de juin 2012 par circonscription (la carte sera actualisée et enrichie d’ici peu avec les candidats des autres formations politiques) :

Afficher Haute-Garonne – Circonscriptions sur une carte plus grande

Mots-clés : legislatives, moudenc, UMP

1 RÉACTION

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Exprimez-vous !

* Champs à renseigner obligatoirement

S'il vous plait, cessez de massacrer la ponctuation. Si les virgules existent, c'est pour faciliter le confort de lecture, non pour les parsemer comme des petits cailloux régulièrement. Merci, mais un journaliste est censé maîtriser les règles de l'écrit, et désolé pour l'agressivité latente, je n'en peux plus du laisser-aller de la presse écrite en général.

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

Blogs

Derniers Posts
Liste des Blogs