Carré d'info

Site d'information et d'actualité à Toulouse

Marre de calculer ? Le décompte final du nouvel an musique

Le 31 décembre, pas facile de s'y retrouver avant minuit - Photo CC

Dix, neuf, huit… minuit et le nouvel an ne vont pas tarder à approcher. Aussi viendra l’heure de décompter avec un chapeau en carton sur la tête. La rédaction de Carré d’info a cherché quelques tubes qui pourraient compter à votre place.

Pour le réveillon, il y a toujours le moment fatidique à minuit moins dix secondes où l’un d’entre nous a réglé sa montre à la perfection, comme dans la série Parker Lewis, et squate son cadran depuis un quart d’heure pour avoir le privilège de lancer le décompte final. Autant vous dire que dans la variété internationale, c’est plus brouillon.

 

T’as dit qu’on devait chanter jusqu’à dix?

Un peu comme un gars ivre qui passerait un test d’alcoolémie, peu d’artistes se risquent à compter jusqu’à dix. Encore moins à décompter. Il y a bien David Bowie dans Space Oddity que l’on entend susurrer un compte à rebours au début de la chanson.

 

Les Black eyed peas, braves d’entre les braves eux, en font carrément le refrain de leur chanson Showdown, sortie en 2009 dans l’album The E.N.D. Par contre, le groupe a du mal à s’arrêter après « one ». Voyez plutôt: « In ten, nine, eight, seven, six, five, four, three, two, one One, one, one, one, one, one, one, one, one, one You ready, you ready? »

Beaucoup moins connu, le groupe de goth metal allemand Krypteria balance aussi un « Ten nine eight seven six five four three two one » dans sa chanson All system go  brillamment égrené  par Ji-In Cho sa chanteuse d’origine coréenne.

Il y aussi Europe, le groupe qui, plutôt que de compter les moutons pour la nouvelle année, se dit :   »Et si on faisait carrément une chanson sur le décompte final? » Bam. Gros carton en 1985 pour le groupe heavy suédois avec The final countdown. Avertissement: ce clip est aussi angoissant qu’un épisode de Téléchat ou des Mini pouces. Enfin quand on les revoit une fois grand.

 

Les artistes dépassent rarement la règle de trois

Non contents de ne pas vouloir compter, les artistes du Top 50 ne vont pas après trois. Ce qui vient après doit être affreux sans doute se disent-ils. La chanteuse R’n B Ciara dans son featuring avec Missy Elliot ne s’embête pas. Comme s’appelle sa chanson, c’est « One two step » pas plus. Et dans notre petite liste, on a trouvé un point commun entre Britney Spears et notre Jean-Jacques Goldman national. Chacun a sorti son tube en mode un deux trois.

 

Quand le 1,2,3,4 fait recette

Pourtant, aller jusqu’à 4, ça peut payer. Une enfant de 3 ans peut témoigner. Le jour où elle a compté jusqu’à 5, sa grand-mère lui a filé un bonbec. La technique a également bien marché pour la chanteuse Feist, bien que cette chanson soit assez casse-pieds.


Plus tiré par les cheveux, le tube du rappeur Coolio. Ok, il enchaîne directement son « One two three four » par « jette ta femme par terre». Bien que controversée, cette chanson, après Gansta paradise, reste l’une des plus retenues. Et puis doit-on vraiment prendre au sérieux un type avec une coupe hasardeuse qui fait de la trottinette?

 

La compta de la fête au village

 

Nouvel an ou pas, dans les salles des fêtes et clubs plus ou moins branchés, deux chansons passent en boucle et s’assurent au moins, que sur le dance-floor, on sache compter. La faute, non pas à Voltaire, mais à Ricky Martin qui a remplacé Mecano dans les cours d’espagnol de collège et Lou Bega.

 

Le gars qui s’emballe: Bono avec Vertigo

Si vous deviez vous débarrasser d’un vieux boulier et d’un Bescherelle d’espagnol, on a le client tout indiqué. Bono de U2 dans la chanson Vertigo s’embrase complètement et dès le départ. Jemenfoutisme contrôlé ou véritable problème de calcul, toujours est-il que monsieur « lunettes jaunes qui n’est pas Pascal Obispo » lance dès les premiers grattés de guitare « Uno, dos, tres.. catorce » (quatorze). Pas très étonnant quand on sait que le groupe a bâti ses albums sur trois ou quatre, non pas quatorze, accords et schémas de chansons.


Avec cette petite liste, on ne saura que vous recommander pour le nouvel an de donner dans le classique, à savoir décompter vous même avec vos amis. Sinon plan B, contentez vous de danser. Mais après tous les clips que la rédaction aura visionné, elle peut désormais assurer que les simples mortels restent encore les moins ridicules. A condition de ne pas imiter le « one and two and three » du tube rock’n roll de Bill Haley.

Mots-clés : fête, musique, nouvel an, reveillon

0 RÉACTION

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Exprimez-vous !

* Champs à renseigner obligatoirement

Blogs

Derniers Posts
Liste des Blogs