Carré d'info

Site d'information et d'actualité à Toulouse

Stade Toulousain – Toulon : Gotham City est sauve au moins pour ce soir

Chaque semaine Ovale Masqué passe au grill le match du Stade Toulousain / Photo CC

Vous êtes ici entre les mains d’Ovale Masqué, chroniqueur rugby qui n’écrit que sur une planche à découper. Ses détracteurs le traitent de maître ès croc. Quand il tranche, c’est parfois sanguinolent. Mais il sait aussi poser le couteau quand il le faut et même faire rire vos côtelettes.

 

« Option de jeu numéro 1 : Pousser en mêlée. 
Option de jeu numéro 2 : Donner la balle à Luke McAlister 
Option de jeu numéro 3 : Attendre. »

Extrait du Petit Guide du Jeu à la toulousaine, édition du Brennus (Page 1/1) 

 

 

Mission : mater les super-vilains de la Rade

Il paraît que Toulouse ces derniers temps est devenue Gotham City. Samedi ça y ressemblait pas mal. Sous une pluie battante, la Ville Rose s’apprêtait à accueillir les pires malades mentaux de l’Ovalie. Presque plus terrifiants que les patients de l’Asile d’Arkham : les Toulonnais. En pleine forme depuis le début de la saison, ils ont déjà mis à feu et à sang pas moins de quatre villes. Devant une telle menace, le commissaire Novès avait donc fait péter le MacSignal : Le chevalier (tout) noir Luke McAlister était titularisé à l’ouverture. Associé à son faire-valoir post-adolescent en guise de Robin, Jean-Marc Doussain, il avait pour mission de mater les super-vilains de la Rade.

 

Le RCT avait envoyé le menu fretin : des jeunes sans casier judiciaire, ou des mecs évadés depuis tellement longtemps qu’ils ont perdu la main

 

Ce ne sont pas les méchants qui manquent en Top 14

Sur le papier, on avait tous les éléments pour assister au blockbuster de l’automne. Mais finalement, il n’y aura pas eu d’étincelles, de « BAM » ou de « WHIZZ », juste des « AAAAH », quand Gilian Galan montrait ses fesses ce qui est plutôt habituel. En fait, c’était un leurre. Le RCT avait envoyé le menu fretin : des jeunes sans casier judiciaire, ou des mecs évadés depuis tellement longtemps qu’ils ont perdu la main. Le cerveau de la bande, le joker de la Rade, Mourad Boudjellal, ne s’était même pas déplacé. Sans doute a-t-il un plan plus grand pour plus tard. Un hold-up à Métropolis au début du mois de juin, par exemple.

MacAlister aura donc eu une soirée plutôt tranquille. Grâce à sa Batmobile aux allures de tank à 16 pattes, il a distribué les coups de canon, avant d’aller finir le travail lui-même. Mais c’était presque trop facile. Même avec une armure de 4 kilos et une cape, les Toulonnais n’auraient probablement pas réussi à l’arrêter sur sa percée.

Le commissaire Gordon pouvait donc ranger son imperméable au placard et s’endormir sur ses deux oreilles : sa ville était sauve. Au moins pour ce soir. Il sait qu’il recroisera le gang des Toulonnais plus tard cette année. Ou d’autres, encore pire qu’eux. Après tout, ce ne sont pas les méchants qui manquent en Top 14.

 

>> Note : Pas d’infographie pour la composition toulousaine cette semaine. J’attends que Luke McAlister la fasse à ma place.

 

Le plan machiavélique de Bernie le Dingue

Cela a été dit et répété tout au long de la semaine : Toulon débarquait à Toulouse avec son équipe B. « Les enculés », pensait alors le service des sports de Canal +, qui avait fait tout un foin autour de la rencontre et qui espérait diffuser un match de haut-niveau. Du même niveau que la dernière finale du Top 14, sans doute.

Mais les 15 joueurs alignés par Bernard Laporte dit Bernie le Dingue n’ont absolument aucun repère. Surtout, il s’agissait d’une équipe qui débarquait avec un pack affaibli par les titularisations du jeune Xavier Chiocci, 22 ans, et de Gethin Jenkins, 31 ans et 90 sélections avec le Pays de Galles, mais en plein apprentissage d’un nouveau sport puisqu’en France, on demande avant tout à un pilier de pousser en mêlée et pas de marquer des essais d’ailier.

« No scrum, no win » (pas de mêlée, pas de victoire). C’est un peu le « Pas de bras, pas de chocolat » du rugby mais il faut quand même bien avouer qu’elle s’applique bien à notre championnat. Le plan machiavélique de Bernie le dingue consistait donc probablement à s’accrocher pendant 60 minutes, puis à envoyer les renforts dans les 20 dernières minutes pour décrocher le bonus défensif, voire mieux.

 

Yoann Huget a repéré un contrôleur antidopage et tente astucieusement de se cacher sous la pelouse / Photo Bouchère Masquée

Yoann Huget a repéré un contrôleur antidopage et tente astucieusement de se cacher sous la pelouse.

 

Frédéric Michalak, un chef d’orchestre schizo : un coté lumineux, et un côté bien foireux. Ce soir-là, on l’a vu sous son plus mauvais jour

 

Frédéric Michalak, le Double Face du rugby

Raté. Broyés en mêlée tout au long du match, les Toulonnais ont concédé une pluie de pénalités. Derrière le pack toulonnais dominé, on retrouvait d’ailleurs un ancien de la maison, Frédéric Michalak, jadis un super héros qui a décidé de passer du côté des méchants pour d’obscures raisons. Le garçon a d’ailleurs été accueilli par les sifflets du public, ce qui finalement ne l’a pas trop changé de ses dernières apparitions au Stadium.

Frédéric Michalak, c’est un peu le Double Face du rugby. Un chef d’orchestre schizo : un coté lumineux, et un côté bien foireux. Ce soir-là, on l’a vu sous son plus mauvais jour, avec des courses en travers inutiles lorsqu’il tentait d’animer le jeu de son équipe, et une série de chandelles tapées directement sur Yoann Huget en première mi-temps.

Un vrai gâchis quand on sait que Matanavou toujours très adroit sous les chandelles était titulaire sur l’aile. J’en profite donc pour passer un message au staff du RCT : si vous avez besoin d’un analyste-vidéo, je suis là. Ma mère dit que mes comptes-rendus sont super pointus, et elle s’y connait ma mère, Sébastien Chabal est son joueur préféré.

 

La suspension de Carl Hayman n’a peut-être pas changé grand chose à la dernière finale du top 14

 

Et les deux autres essais, McAlister ?

19-3 à la mi-temps, sous la pluie, autant dire que l’affaire était déjà pliée. Les rentrées de quelques titulaires toulonnais n’auront servi à rien, si ce n’est à prouver que finalement, la suspension de Carl Heyman n’a peut-être pas changé grand chose à la dernière finale du top 14, le Néo-Zélandais s’étant fait manger par Steenkamp en mêlée.

On pourra malgré tout regretter la fainéantise de McAlister qui aurait quand même pu faire l’effort d’aller claquer les deux essais restant pour le bonus. Un bonus qui semblait pourtant à la portée des Toulousains, qui se sont vus refuser deux essais. Malgré un essai de raccroc de Maestri à la 77ème et une passe au pied de Fickou qui aurait pu permettre à Vincent Clerc de remplir son quota syndical, les Rouge et Noir repartent donc avec seulement 4 points.

 

Fritz et Matanavou jouent toujours sans leurs cerveaux, mais ce n’est pas pire que
Vincent Clerc qui semble lui jouer sans ses jambes.

 

Les soldats de l’Empire Capitoliste

Encore une grosse performance du paquet d’avants, notamment de Johnston, Maestri et Nyanga, au dessus du lot depuis le début de la saison.

Tolofua a été propre sur ses lancers et peut remercier Maître Guy qui s’est efforcé de lui faire parvenir des ballons secs.

Dusautoir, en bon capitaine, a fait exprès d’être particulièrement mauvais pour rassurer ses coéquipiers, et notamment Vincent Clerc qui n’aura donc pas été le plus mauvais Toulousain cette fois.

Picamoles a fait du Picamoles.

Doussain confirme son retour au bon niveau. Mieux, il démontre qu’il est également capable d’être un parfait fils de pute, avec ces trois points obtenus en balançant un ballon en pleine gueule de Jenkins (voir vidéo). Il ne manquait qu’un petit rucking et il atteignait le niveau Morgan Parra, qui rappelons-le, se situe juste en dessous du niveau Agustin Pichot.

 

 

McAlister a été LE Big Mac. Plus on le voit, plus on redoute le jour où il pourrait se blesser, entraînant par la même occasion la relégation du Stade en Fédérale 3.

Fickou a été à son avantage sur quelques actions et a réussi quelques percées, mais il a parfois été un peu gourmand. Il reste la meilleure option du Stade en 12 à ce jour.

Fritz et Matanavou jouent toujours sans leurs cerveaux, mais ce n’est pas pire que
Vincent Clerc qui semble lui jouer sans ses jambes.

Huget a encore été très bon et solide au poste d’arrière, avant de se blesser.

 

Le coup d’envoi du match a été donné par le handballeur Jérôme Fernandez. Juste avant un match où le RCT mettait au repos l’intégralité de ses titulaires. Patrick Montel serait sur le coup.

 

 

Les Milliardaires mal élevés

Sans mêlée et sans Armitage pour pourrir le jeu pendant 80 minutes, le RCT a quand même moins d’allure.

La charnière Durand – Michalak a été poussive mais il est difficile de faire mieux quand on se fait bouffer devant et qu’on joue avec une savonnette.

Luke Rooney est le seul joueur que Poitrenaud n’a pas peur de plaquer et c’est sans doute sa seule utilité dans ce monde. Lui et Geoffrey Messina, deux joueurs qu’on avait pas vus sous le maillot toulonnais depuis 6 mois. Il se dit qu’ils s’entraîneraient à l’écart du groupe, victimes des quolibets de leurs coéquipiers car ils ne sont ni internationaux, ni millionnaires. On ne reverra sans doute plus du tout cette saison.

Bastareaud : l’ex-grand espoir du rugby français faisait un peu de peine. Face à Fickou on avait l’impression de voir le joueur qu’il aurait pu être s’il avait réussi son régime Dukan. Puis avec ses bras trop petits pour son corps, on a l’impression de voir un bébé T-Rex sur le terrain, ce qui est quand même un peu ridicule. Au fait, il a été formé où Fickou ?

 

Les Marion Cotillard du jour

Gillian Galan et Alexis Palisson (sortis sur blessure avant la fin de la première mi-temps pour le premier et peu de temps après son entrée en jeu pour le second). 10 minutes à l’écran et une mort ridicule.

 

Le parieur du jour

Le coup d’envoi du match a été donné par le handballeur Jérôme Fernandez. Juste avant un match où le RCT mettait au repos l’intégralité de ses titulaires. Patrick Montel serait sur le coup.

 

La déclaration d’après match

« C’était une combinaison, j’ai fait la passe à Luke et il a été tout droit ». Jean-Marc Doussain a donc enfin assimilé le plan de jeu du Stade Toulousain.

 

Mots-clés : ovale masqué

8 RÉACTIONS

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Exprimez-vous !

* Champs à renseigner obligatoirement

excellent comme toujours ... il manque quand même l'action défensive du match réalisé par Matanavou (et c'est pas peu dire quand on connait ses qualités de défenseur) qui sentant le danger approché n'a pas eu peur d'aller plaquer le poteau d'en-but en réussissant a le décapiter de son petit fanion alors que le ballon était en ballon mort depuis une bonne vingtaine de mètres !!! action qui eu lieu au cours de la 2eme mi-temps, sur un coup de pied a suivre toulousain !!!! A+

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

C'est exact. Ovale Masqué n'a malheureusement pas les lunettes de Guy Novès et comme en plus nous pratiquons avec lui une retenue sur salaire pour chaque oubli de sa part, sa myopie va s'accentuer et son découvert s'aggraver. Bientôt il sera obligé de faire striker pour voir correctement un bout de match à l'oeil !

Vous commencez à devenir un peu trop gentil. Cela ne va pas du tout...

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

T'entends Ovale Masqué ? Le peuple gronde !

Et dire qu'ovale masqué est payé pour dire du bien des Toulousains... Je le savais corruptible, mais pas assez intelligent pour que ce soit avec de l'argent !

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

Vous faîtes chier un peu, ils viennent de mettre 30 pions au leader du Top 14. Burgess et Beauxis n'ont pas joué et Clerc n'a pas raté un seul plaquage. Je vais pas être méchant pour être méchant. Ou alors ok, mais juste sur JBE.

je suis quand même d'accord, ils ont fait un bon match, et il faut le dire quand c'est le cas, pas seulement leur taper dessus quand ils font des âneries, même si certains ont un peu manqué d'altruisme qui aurait pu amener le bonus offensif !!!

Comment ne pas citer Beauxis dans les Marion Cotillard du jour...? ^_^ Très bien ficelé, le thème Batman ;)

RépondreWrong usage of print_flagging_link(). Signaler un abus

Blogs

Derniers Posts
Liste des Blogs